Plan de designer

Qu'est-ce qu'un designer d'intérieur?

Le design est un mot tendance, même les décorateurs se disent designer d'intérieur. Pourtant il y a un tout un monde qui sépare ces deux professions.

Nous sommes souvent confrontés à l'incompréhension qu'ont les gens de la profession de designer d'intérieur. Le designer n'est pas un architecte, ni un décorateur. Il se situe entre les deux. Le designer est un professionnel qui est apte, grâce à sa capacité d'analyse et à son expertise, d'améliorer et de transformer des espaces intérieurs.

Lors de sa formation, le designer apprend et applique les techniques d'architecture et de construction, il étudie le code national du bâtiment, il applique les standards d'aménagement liés au résidentiel, à l'institutionnel à l'industriel et au commercial (magasins, boutiques, hôtels, bars, restaurants, etc.).

Dans le cadre d'un projet, le designer analyse les besoins et attentes du client, les décortique et développe des concepts.  Il réalise les plans et détails de construction, essentiels à la compréhension et à l'évaluation du projet.  Les livrables du designer sont utilisés par l'ensemble des intervenants.  Que ce soit pour les demandes de soumissions, les demandes de permis ou pour l'exécution des travaux.

Que peut faire une designer d'intérieur?

Selon l'APDIQ et la Loi sur les architectes, un designer d'intérieur est autorisé à préparer des plans et devis de travaux d’architecture pour la construction, l’agrandissement, la reconstruction, la rénovation ou la modification :

  • d’une habitation unifamiliale isolée;
  • d’une habitation unifamiliale jumelée ou en rangée, d’une habitation multifamiliale d’au plus quatre unités d’un établissement commercial, d’un établissement d’affaires, d’un établissement industriel ou une combinaison de ces habitations ou établissements à condition que, lorsqu'après la réalisation des travaux, l’édifice n’excède pas deux étages et 300 m2 de superficie brute totale des planchers et ne compte qu’un seul niveau de sous-sol.

Cette Loi permet également la modification ou la rénovation de l’aménagement intérieur de tout édifice (peu importe sa vocation, sa superficie ou sa valeur) ou partie d’édifice à condition, toutefois, que ces modifications ou rénovations de l’aménagement intérieur n’en changent pas l’usage ni n’en affectent l’intégrité structurale, les murs ou séparations coupe-feu, les issues et leurs accès ainsi que l’enveloppe extérieure. 

Jusqu'à quel point le designer ajoute-t-il de la valeur à un projet commercial?

Le designer a une implication stratégique qui excède la création d'atmosphères et d'ambiances.  Il assiste l’entreprise dans la formulation de son offre en se référant au plan marketing de celle-ci.  Il propose des solutions de développement et de mise en marché afin  :

  • de créer de l'intérêt et de se démarquer;
  • de fidéliser la clientèle;
  • de favoriser l'exploration des lieux et la mise en valeur des produits et services;
  • d'augmenter les ventes et améliorer l'expérience client;
  • de maximiser les pieds carrés aménageables;
  • d'augmenter la performance et la rétention des employés;
  • de favoriser la communication et l'interaction entre les utilisateurs de l'espace;
  • d'améliorer la qualité de vie des utilisateurs de l'espace.

En conclusion

 La démarche créative d'un designer est comparable à une enquête permettant de trouver la solution optimale, celle qui est la plus appropriée pour le contexte du client.  Les résultats d'une réflexion et d'une analyse approfondie sur l'espace à traiter sont sans contredit une expérience en tout point positive.


Références et ressources :

 

 

 

Catégorie : Intérieur

Auteur :